A qui profite la digitalisation ?  

  RSS

stephane
(@stephane)
Active Member
Inscription: Il y a 11 mois 
Posts: 5
13 décembre 2017 15 h 21 min  

Bonjour,

Je suis chargé de production, et comme partout, tout le monde nous bassine avec la digitalisation... qui est censée améliorer notre quotidien.
A mon niveau direct, ce que je constate, c'est surtout que 50% de mes actions vont à présent être réalisées, automatiquement, par les programmes informatiques.

Alors oui je comprends que pour la productivité, c'est super.
Mais mettez-vous à ma place une minute : psychologiquement, comment dois-je réagir face aux machines, qui encore une fois, vont prendre notre travail ?

Perso je trouve ça un peu dégradant (au sens propre du terme).
Bon moi finalement je m'en fous, je suis à la retraire dans 2 ans !
Mais je pense à tous ces jeunes qui débarquent sur le marché de l'emploi, à qui l'on vante les mérites de la digitalisation.

Comment réagissez-vous vous face à ce phénomène de digitalisation ?

 


RépondreCiter
(@jc_heriche)
Eminent Member
Inscription: Il y a 11 mois 
Posts: 35
13 décembre 2017 16 h 00 min  

Stéphane, 

La révolution de la digitalisation du travail est en marche. Logiciels et robots vont remplacer une grande partie des travailleurs  (C'est là le vrai grand remplacement et pas les élucubrations de Renaud Camus : le grand remplacement des hommes par les machines).

Vous ne serez pas concerné puisque vous serez à la retraite.

Mais des millions de travailleurs autant intellectuels que manuels vont l'être. 

Faut-il s'en inquieter ? 

Ce n'est pas mon avis.

Les citoyens grecs de l'antiquité avaient des esclaves. Ce qui leur permettait de ne pas travailler. Cela leur a laissé le temps d'inventer la POLITIQUE (L'agora, un forum (comme ici, mais réel) pour prendre les décisions d'organisation de la citée de manière démocratique) , la JUSTICE (pour éviter la vendetta  et la vengeance qui minaient les relations humaines sur des générations. Cf. Les Atrides) et le THÉÂTRE (pour purger la violence par la catharsis). 

Mon avis est que le grand remplacement va permettre de dégager du temps pour enfin nous interesser à la vie de notre pays, de notre ville, etc.

Et aussi pour nous cultiver et cultiver nos savoir faire en relation avec nos passions. Cela tombe bien, d'après Luc Fery et Laurent Alexandre (le fondateur de Doctissimo qui est notre modèle à Jeremie et moi quand on a créé ce forum), la CULTURE GÉNÉRALE va redevenir crucial dans la vie professionnelle. Ils disent même que ce sera la competence absolument à maitriser pour conserver son emploi.

Se pose la question de la rémunération. Nos modèles de société sont basés sur la rémunération du travail. Eh bien, il faudra réfléchir à d'autres modes de rémunération qui ne soient pas basés sur le travail :

Revenu de base universel, Revenu contributif (idée du philosophe Bernard Stiegler).

Je vous conseille vivement, Stéphane, pour vous faire une idée de ce qui nous attend de lire un petit livre petit par la taille mais grand par le savoir qu'il contient : "L'EMPLOI EST MORT. VIVE LE TRAVAIL !" De Bernard Stiegler

3euros 50 aux éditions des milles et un nuit

Vous ne le regretterez pas !

Bien à vous, 

JC Hériche

 

 


RépondreCiter
jeremie
(@jeremie)
Membre Admin
Inscription: Il y a 1 année 
Posts: 39
13 décembre 2017 22 h 51 min  

Bonjour Stéphane, JC

Stéphane, votre retour d'expérience sur la digitalisation est très intéressant.
Merci d'avoir pris le temps de le partager.

JC, ta réponse est également très intéressante, notamment l'analogie avec la vie des citoyens grecs de l'antiquité.

Pour ma part, je propose un complément de réponse plus ... terre-à-terre :

Vous avez raison Stéphane : la digitalisation va vous remplacer, pour la réalisation de taches répétitives, qui ne nécessitent pas forcément l'intervention de l'intelligence humaine. Autrement dit, qui dit "taches répétitives", sous entend qu'il s'agit de taches pas forcément intellectuellement intéressantes.

Partant de ce postulat, on peut donc considérer que l'outil informatique, via la digitalisation, va vous épargner certaines taches ingrates, et ainsi, vous permettre d'avoir plus de temps pour vous concentrer sur les actions nécessitant une réelle plus-value humaine.

Voici donc un argument en faveur de la digitalisation.
A méditer... !

 


RépondreCiter
Share:

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer

  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription