La réunionite aiguë ... chez vous aussi ?  

  RSS

march
(@march)
Active Member
Inscription:Il y a 8 mois 
Posts: 12
13 décembre 2017 14 h 51 min  

D'après une étude OpinionWay (avril 2017, auprès de 1.012 employés d'entreprises de 500 salariés et plus),

  • 52% des personnes interrogées estiment que ces réunions sont productives.
  • 18% des salariés déplorent qu'il n'y ait "pas d'ordre du jour" ou "d'objectif clairement défini"
  • 26% ne voient pas la nécessité de leur présence à ces réunions.

 

Bref ... on est tous atteint de la fameuse réunionite aiguë.

Tout le monde en parle.

Tout le monde la critique.

Mais je n'ai finalement encore jamais croisé un manager ou chef de projet essayer de proposer des solutions innovantes, pour calmer la situation !

 Et de votre côté, vous qui en êtes aussi atteint, ça donne quoi ?!


RépondreCiter
(@alexandre_darche)
New Member
Inscription:Il y a 7 mois 
Posts: 1
14 décembre 2017 11 h 18 min  

Bonjour!

C'est une maladie hélas très répandue, et pourtant des remèdes existent pour éviter la prolifération des réunions ou les rendre plus efficaces. Je cite en vrac (la liste n'est pas du tout exhaustive):

  • Les "stand-up" meetings se basant sur des rituels bien établis et des éléments visuels dynamiques (physiques ou numériques)
  • Les check-lists de réunion : Quel est mon objectif? Les bonnes personnes, et seulement celles-là, sont-elles réunies? Ai-je les éléments nécessaires pour pouvoir prendre un décision?
  • Les jetons de parole (talking token) : n'importe quel objet (non contondant!) passant de main en main, on n'est autorisé à prendre la parole que si on le possède
  • Les cloches ou mini-cymbales que n'importe qui peut utiliser pour provoquer une pause dans une réunion qui dérive ou bien mettre fin à des comportements non productifs (typiquement, la monopolisation du temps de parole, mais il y en a d'autres plus insidieux)

Comme toujours, il s'agit d'une affaire de comportement. Bien souvent, la convocation compulsive de réunions est une manifestation de l'ego ou de l'insécurité. Mon meilleur conseil : parlez-en aux intéressés pour comprendre les raisons de leur comportement.


RépondreCiter
jeremie
(@jeremie)
Membre Admin
Inscription:Il y a 8 mois 
Posts: 39
14 décembre 2017 12 h 33 min  
Bonjour Alexandre
 
Merci pour votre retour intéressant.
Posté par: Alexandre Darche
  • Les "stand-up" meetings se basant sur des rituels bien établis et des éléments visuels dynamiques (physiques ou numériques)

Par "stand up", vous faites référence aux réunions ou tout le monde est debout ?

Ca m'arrive de participer à ce type de réunion.

Il s'agit d'une réunion classique, avec ordre du jour, réservation d'une salle de réunion, invitations des membres concernés par le sujet à traiter, une heure de début et une heure de fin, ...

 La seule différence réside dans le fait, que durant toute la réunion, tout le monde est debout autour du paperboard ou du powerpoint projeté. L'expérience montre que de la sorte, les participants sont plus concentrés, participent plus ... et surtout ... sont moins sujets à consulter leur mail (ou autres choses !) sur leur smartphone.

A priori, le fait d'être tous debout autour du sujet de discussion permet plus d'interaction ... et souvent plus d'efficacité. ... et enfin, limite les réunions à rallonge !

 

Edité : Il y a 7 mois 

RépondreCiter
jeremie
(@jeremie)
Membre Admin
Inscription:Il y a 8 mois 
Posts: 39
26 décembre 2017 10 h 23 min  

Bonjour,

 

Je souhaite compléter mon précédent message sur le sujet de la "réunionite aiguë".

 

Je pense qu'il faut aussi savoir relativiser ce sujet:

On travaille quand même la plupart du temps avec des gens qui ont la tête sur les épaules.
Si une réunion est organisée, c'est qu'il y a derrière un besoin d'échange et de travail d'équipe.
Personnellement, j'apprécie de participer à des réunions de travail, où c'est justement l'occasion de pouvoir s'exprimer, donne un avis, et de réfléchir Ensemble.

 

Bonnes fêtes de fin d'année à tous.

 


RépondreCiter
  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer