Comment mieux gérer ses émotions en entreprise ?  

  RSS

catherine
(@catherine)
Active Member
Inscription:Il y a 8 mois 
Posts: 8
23 janvier 2018 14 h 02 min  

Bonjour,

Comme nous ne sommes pas encore tous remplacés par des robots, les actions et décisions sont encore prises par des hommes et des femmes pourvues d'émotions !!

La peur
La colère
La tristesse
Le plaisir

Et bien ma question est toute simple : quels conseils pourriez-vous donner pour apprendre à mieux maîtriser et mieux gérer ses émotions ?
Existe-t-il des formations, des techniques ?

Dans mon entourage, je cotoye des colériques ... qui peuvent propager de la peur !
Comment réagir face à ce genre de spécimen finalement ?

Merci par avance si vous pouvez me donner des suggestions pour mieux vivre ce genre de situation.

 

Cat.

 


RépondreCiter
jeremie
(@jeremie)
Membre Admin
Inscription:Il y a 11 mois 
Posts: 39
29 janvier 2018 17 h 37 min  

Bonjour Catherine,

Et oui, les bureaux et autres lieux de travail sont encore largement peuplés d'humains.
Et tu as raison, qui dit Humain, dit Émotion... et même sur le lieu de travail !

Perso, je ne suis pas expert en intelligence émotionnelle, mais je peux tout à faire déjà proposer 2 éléments de réponses :

 

Tout d'abord, tu peux aller taper dans un moteur de recherche (Google par exemple), l'expression suivante : "formation + savoir gérer ses émotions".
Et qu'est ce qu'on voit ? et bien qu'il y a plein de réponses directement liées à ce sujet.
En effet, de nombreuses formations sont proposées pour aider les salariés à apprendre à gérer leurs émotions (ce que l'on appelle communément l'intelligence émotionnelle).
Cela montre tout d'abord qu'il y a un réel besoin, et qu'ensuite ton post est tout à fait fondé.
Il n'est pas simple en effet de laisser ses émotions à la porte de l'entreprise. Donc oui, il faut apprendre à les apprivoiser et surtout dans le monde du travail.

 

Ensuite, je peux aussi me permettre de dire une chose sans prendre le risque de me tromper, sur la colère : celui qui s'énerve est celui qui a tort !
Donc une chose est sûre concernant la "colère", pour les colériques, il faut prendre sur soi et progresser !!
Et si c'est un collègue à vous qui est colérique et qui s'énerve trop souvent et/ou trop facilement, vous, vous devez savoir rester zen et vous pouvez lui proposer d'essayer de prendre du recul.
Si vous sentez de la tension, n'attendez pas que ça explose pour parler et traiter le problème.
Plus vous le traitez tôt ... plus il sera résolu facilement.
Plus vous attendez ... plus ça fera mal.

 

1 livre à vous conseiller qui traite du sujet et dont j'ai entendu parler en bien dernièrement : "Comment faire de nos émotions nos meilleures alliées" de Nadine Sciacca et Marie-Agnès Martin.

Je vous conseille également de regarder le dessin animé Vide-Versa, qui traite parfaitement bien de la gestion de nos émotions... d'une façon très sympa !


RépondreCiter
(@jc_heriche)
Eminent Member
Inscription:Il y a 10 mois 
Posts: 35
29 janvier 2018 19 h 38 min  

Je souscris à tout ce que dit Jeremie sur la gestion des émotions.

Cependant, je voudrais ajouter que plutôt que parler de gestion de ses émotions, il vaudrait mieux parler de gestion de son émotivité.

Car les émotions selon moi n'ont pas à être gérées et surtout pas combattues. Elles doivent être vécues. Toutes même les plus désagréables.

Car elles nous aident à comprendre les choses et à prendre les bonnes décisions.

Les émotions nous servaient aux temps préhistoriques à nous prévenir d'un danger. Et de choisir entre prendre la fuite ou combattre. Le fameux to fight or to flight.

De nos jours, alors que nous rencontrons peu d'Ours, lion ou aurochs, crocodiles entre notre domicile et notre boulot, ni même au boulot  (quoique ;-)), les émotions ont encore cette fonction de nous avertir d'un danger. Seulement, nous ne pouvons plus vraiment fuir ou combattre.

Alors, elles stagnent en nous et se transforment en émotivité. C'est à dire des émotions beaucoup trop fortes qui se transforment en cortisol (hormone du stress) qui nous nuisent (insomnie, pensée ressassantes, etc.)

Que faire alors ? 

Je préconise de transformer ces émotions, pour ne pas qu'elles débordent, en activité physique. C'est à dire que le corps prenne le relai du coeur quand celui-ci est trop sollicité.

Pour cela, chaque fois que vous sentez la peur, la tristesse ou la colère vous envahir, je vous recommande de faire une bonne séance de sport. Si ce n'est pas possible, faites une bonne marche. Entre 30 mn et 2 h, vous ne le regretterez pas.

Vous verrez qu'après vous serez sérénisé avec les idées beaucoup plus claires et le corps beaucoup plus reposé. Ensuite, vous serez en mesure de résoudre bien mieux vos problèmes et prendre les bonnes décisions !

 

Edité : Il y a 8 mois 

RépondreCiter
catherine
(@catherine)
Active Member
Inscription:Il y a 8 mois 
Posts: 8
30 janvier 2018 15 h 17 min  

Merci à tous les 2 pour votre retour.

@Jérémie
J'aime bien la comparaison avec le dessin animé fort sympathique de Vice Versa... qui résume bien en effet l'impact de nos émotions sur notre quotidien.

Je retiens aussi cette phrase que je trouve très vrai : "celui qui s'énerve est celui qui a tort".
Je vais me la répéter 1000 fois, et encore plus quand je verrai mon collègue s'énerver. Car en effet, même si sur le fond il a parfois raison, sur la forme va droit dans le mur.

@jc_heriche,
Bien entendu ... le Sport ... c'est une solution sans nul doute très bonne, surtout quand on ressent le besoin d'évacuer toute son énergie face à certains "ours" que l'on peut encore rencontrer sur son lieu de travail !   :-))

Edité : Il y a 8 mois 

RépondreCiter
  
En travaux

Veuillez Connexion ou Inscription

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer